Témoignages d'anciens élèves

Anthony Level, promotion 1998/1999

De quelle promotion êtes-vous issu ?

La première en 1999.

Pourquoi avez-vous choisi le M2 MSI ?

Il faisait partie des premiers 3ème cycles en droit des nouvelles technologies à cette époque, et j'étais très attiré par les ordinateurs, les jeux vidéo et Internet, c'était donc une façon de concilier études et passions.

Que vous a-t-il apporté ?

Des premières connaissances en droit appliqué aux nouvelles technologies bien sûr, mais surtout des interventions pratiques de professionnels du secteur.

Que faites-vous aujourd'hui ?

Je suis Responsable Juridique Nouveaux Médias au sein du Groupe TF1.

Laëtitia Pereira, promotion 2004/2005

De quelle promotion êtes-vous issue ?

Je suis issue de la promotion 2004/2005.

Pourquoi avez-vous choisi le M2 MSI ?

J'ai souhaité poursuivre mon cursus dans le cadre d'un Master 2 à finalité professionnelle ; j'ai choisi le M2 MSI dans le but de suivre une formation transversale et innovante et de bénéficier de l'expérience pratique d'intervenants issus de la vie active.

Le but était d'acquérir, en plus de connaissances juridiques élémentaires en droit des affaires, des connaissances spécifiques aux nouvelles technologies de l'information et de la communication afin d'accompagner les modifications profondes nées du développement de la société de l'information et de pouvoir répondre à la diversité des questions juridiques soulevées.

Que vous a-t-il apporté ?

Ce master m'a apporté une ouverture d'esprit sur des problématiques juridiques contemporaines et à venir.

Il m'a permis, en plus d'une formation polyvalente en droit des affaires, d'appréhender des domaines du droit actuellement incontournables comme la propriété intellectuelle, le droit de l'internet et de l'informatique, le commerce électronique,... dans un contexte national mais aussi communautaire et international.

Les innovations permanentes et la dématérialisation suscitent de nombreux enjeux juridiques ; apprendre à évoluer dans un environnement sans cesse en mouvement, apporter une expertise spécifique dans des domaines émergents, s'adapter rapidement pour ne pas être dépassé : tous ces défis sont forcément très formateurs pour un juriste.

Que faites-vous aujourd'hui ?

J'occupe aujourd'hui un poste de juriste à la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de musique), en charge des affaires juridiques et contentieuses pour le Nord et l'Est de la France.

La SACEM a pour mission essentielle de collecter les droits d'auteur en France et de les redistribuer aux créateurs français et du monde entier. Cette mission est fondamentale pour pérenniser la création et le fonctionnement de la filière musicale. Si le cœur de métier de la société est la propriété intellectuelle, ma fonction est plutôt généraliste et pluridisciplinaire, notamment dans le cadre de mon activité de conseil et d'assistance auprès des collaborateurs en région.

Miroslav Kurdov, promotion 2007/2008

De quelle promotion êtes-vous issu ?

De la promotion 2007-2008

Pourquoi avez-vous choisi le M2 MSI ?

J'ai toujours aimé les ordinateurs et la programmation (HTML, CSS...) et j'ai initialement voulu devenir informaticien ou bien infographiste. Finalement, le choix de la raison m'a amené à la fac de droit de Strasbourg en 2003.

J'avais choisi la fac de droit de Strasbourg précisément en raison de l'existence du Master 2 Msi. J'espérais que ce Master 2 me rapprochera aux ordinateurs et à l'informatique et devinez quoi ? Mission réussie !

Que vous a-t-il apporté ?

Le M2 Msi était une formation très complète qui m'a tout d'abord permis de découvrir que les nouvelles technologies ne concernaient pas seulement les logiciels et les sites web ! On y retrouve également du droit social, du droit administratif, du droit fiscal et une multitudes d'autres matières abordées du point de vue des NTIC.

Le Master m'a fait découvrir, entre autres, le droit des marques et des noms de domaine qui m'ont finalement énormément intéressé et j'ai poursuivi dans cette voie.

Les interventions des professionnels juristes et avocats étaient particulièrement intéressantes. En effet, en tant qu'étudiants, il est difficile d'imaginer le monde du travail. Les professionnels que l'ont a pu rencontré ont partagé leurs expériences dans la vie après la fac et nous ont donné de très bons conseils pour la recherche de stages et du travail.

Le Master 2 est à la fois très spécialisé avec des cours parfais très détaillés et, en même temps, on ne fait que gratter la surface des multiples facettes du droit des nouvelles technologies. A chacun de choisir ensuite sa voie.

Que faites-vous aujourd'hui ?

Après un deuxième M2 au CEIPI, j'ai été embauché par un cabinet de conseils en propriété industrielle basé à Montpellier (Cabinet BREV&SUD) où je travaille en tant que juriste spécialisé en droit des nouvelles technologies et plus précisément en droit des marques et des noms de domaine.

J'ai démarré parallèlement un projet personnel à travers mon site internet www.sketchlex.com. Le droit des nouvelles technologies et de la propriété intellectuelle présente une complexité pour le grand public puisque le premier demande une certaine connaissance en informatique et le deuxième possède sa propre logique qui peut perturber. Sketchex tente à répondre à cette double problématique en publiant des schémas, graphiques et statistiques relatifs à ces domaines dans l'espoir de mieux expliquer ces domaines du droit.

Jeoffrey Sabbah, promotion 2009/2010

De quelle promotion êtes-vous issu ?

Je suis issu de la promotion 2009/2010.

Pourquoi avoir choisi le M2 MSI ?

Addict des jeux vidéos, d'Internet et des réseaux sociaux, je baigne depuis longtemps dans le monde du multimédia.Me passionnant également pour le droit, le MSI a été pour moi l'équilibre parfait entre ses deux univers qui paraissent, pourtant, incompatibles.

Que vous a-t-il apporté ?

Pluridisciplinaire, le MSI m'a permis d'aborder le domaine du droit multimédia sous toutes ses formes sans pour autant en négliger un thème.
Mais bien plus qu'un véritable développement intellectuel, Le MSI a également été pour moi une formidable aventure humaine me permettant de rencontrer d'incroyables personnalités tant chez les enseignants que chez les anciens et les nouveaux étudiants.

Que faites-vous aujourd'hui ?

Je suis doctorant en propriété intellectuelle et chargé de TD à l'Université de Strasbourg.

Didier Masse, promotion 2010/2011

De quelle promotion êtes-vous issu ? 



Je suis issu de la promotion 2010/2011 à distance. 


Pourquoi avoir choisi le M2 MSI ? 



Baigné dans l’univers du Web, dans le conseil avant-projet et le management digital, également passionné par les questions sur les cyber risques et la sécurité des TIC, le MSI a été pour moi une excellente passerelle et un complément de connaissances légales indispensable à ma culture pour parfaire mes compétences sur la gestion globale des risques informatiques. 


Que vous a-t-il apporté ? 



Le MSI m'a permis de développer non seulement une méthodologie mais aussi d’acquérir des connaissances en droit indispensables à ma fonction pour répondre aux besoins des TIC pour conseiller les parties prenantes et anticiper les risques avec ses conséquences en terme juridique et de conformité. 
Le MSI m’a également beaucoup apporté à travers les échanges multiculturels et le travail à distance avec différents profils que cela soit du côté étudiants que professeurs et professionnels.


Que faites-vous aujourd'hui ?

Je suis responsable Web et également chargé d’enseignement en conduite avant-projet dans les TIC avec une forte sensibilisation à la gestion des risques en université.

 

Ralph Roggenbuck, promotion 2011/2012

De quelle promotion êtes-vous issu ?

J'ai suivi le MSI au cours de l'année universitaire 2011-2012.

Pourquoi avez-vous choisi le M2 MSI ?

J'avais repéré cette formation dès ma licence de droit, et le cours de propriété intellectuelle que j'ai pu suivre au cours de mon M1 (Droit des affaires) avait confirmé mon souhait de postuler à ce M2.
Le caractère pluridisciplinaire que revêt cette formation a également été déterminant dans mon choix de candidature. La multitude de matières y étant enseignées permet de se projeter dans le monde professionnel avec un profil complet tant dans le domaine du droit de la propriété intellectuelle que du droit de l'internet en général.

Que vous a-t-il apporté ?

Ce M2 m'a donc permis d'acquérir de solides connaissance juridiques ainsi qu'une véritable culture générale de l'internet, rendue possible par l'enseignement de matières annexes variées ( anglais du multimédia, référencement, ergonomie web ). Cette culture est d'autant plus devenue aujourd'hui indispensable pour tout juriste ayant affaire chaque jour au Web.

Que faites-vous aujourd'hui ?

Intéressé par les problématiques européennes, j'occupe à ce jour un emploi de juriste en Allemagne, au Centre Européen de la Consommation, depuis la fin d'été 2012. Cet organisme créé et co-financé par la Commission Européenne fait partie d'un réseau consacré à l'information, au conseil et à la résolution amiable de litiges transfrontaliers entre consommateurs et professionnels au sein de l'Union européenne. Mes missions y sont diverses : résolution amiable de litiges transfrontaliers, consultations, rédaction d'articles, veilles juridiques (droit international privé, commerce électronique, droit de la santé, droit fiscal). Je participe également à des projets transfrontaliers en faveur du développement du commerce électronique entre la France et l'Allemagne. Ce type de projet me permet de mettre en pratique les multiples connaissances apportées au cours du MSI. Cet emploi implique donc de diverses missions ainsi que la pratique quotidienne des langues allemande et anglaise.